Au revoir à Mme Wurm-Cordier

Le 04/07/19 à 11:49 dans
Actualités générales

Il y a plusieurs décennies, j’ai contracté un virus ….dont je n’ai jamais souhaité être guérie et j’espère  en avoir contaminé quelques-uns  : celui de l’idéal européen.

Née Française et Parisienne,  je revendique  mon identité   européenne car  cet idéal  aura été tout au long de ma vie adulte , et continue à être ,  mon « fil rouge », mon fil conducteur humain, historique, culturel.

Comme enseignante dans les EE  à  Varese, à  Mol et,  depuis de nombreuses années à Uccle,  ma grande satisfaction est d’avoir   pu partager cet idéal avec des milliers d’étudiants , avec leurs parents , avec mes chers  collègues , avec tout le personnel,  tous d’appartenances  si  diverses et  si  enrichissantes. La construction  européenne est certes imparfaite , mais, comme l’a dit Charles le téméraire en son temps  « Point n’est besoin d’espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer ». !

Outre notre mission d’enseignants de faire  que les têtes de nos jeunes soient des têtes « un peu pleines et surtout bien faites » pour paraphraser Montaigne, je crois que nous avons aussi , nous les profs des EE, celle de  leur transmettre les valeurs que nous ont léguées les courageux Pères de l’Europe grâce à qui, en dépit de tous les aléas, de tous les obstacles et les défis à relever , nous vivons  libres et en paix  en Europe depuis trois-quarts de siècle !  Ce sera ensuite à eux, les adultes de demain , de continuer à porter le flambeau et de mettre en pratique les principes fondamentaux  pour une Europe plus solidaire et plus juste, principes  à partir  desquels, au lendemain de  la  seconde  guerre mondiale,  l’  aventure européenne  a pris son essor. Comme l’a écrit une célèbre auteur belge , Marguerite Yourcenar «  Il faut toujours un coup de folie pour bâtir un destin ».

Un très grand Merci pour les trésors d’amitié, de gentillesses  et de connaissances  que cette grande communauté scolaire m’a  dispensés  au fil des années .  Je  souhaite bonne chance à chacun . Je vous embrasse  tous chaleureusement.  Vive les Ecoles Européennes.